SE DÉBARRASSER DES FOURMIS

Notre réseau de techniciens est expert dans l'élimination des fourmis chez les professionnels comme les particuliers. Devis gratuit et intervention rapide.

NOUS CONTACTER

Comment se présente une fourmilière ?

coupe d'une fourmilière gros plan

Les fourmis sont des insectes dit sociaux, elles vivent en colonie dans des fourmilières en parfaite harmonie.

Il existe 12 000 espèces de fourmis connues dans le monde. Les fourmis sont des insectes sociaux dont la vie sociale au sein des colonies atteint des niveaux d’organisation particulièrement élevés. On compare même la fourmilière à un superorganisme. Chaque fourmi a un rôle prédéfinie dans le nid, et ce tout au long de sa vie. Elle est prête à se sacrifier pour sa colonie. La notion de collectivité est particulièrement importante. L’individu seul n’existe pas.

Une fourmilière comporte :

généralités sur une fourmilière

  • une chambre royale réservée à la reine,
  • une couveuse qui renferme les oeufs,
  • une crèche qui renferme les pupes,
  • une chambre à nymphes,
  • des réserves souvent différentes suivant leur finalité (chambre à graines, chambres à viandes pour les cadavres d'insectes chassés, des chambres d'élevage pour les espèces qui élèvent les pucerons dans leur nid,
  • une salle de garde où se rejoignent les galeries servant d'entrées au nid,
  • et des galeries.

Les différentes castes chez les fourmis

Dans une fourmilière, les individus remplissent des rôles différents et parfaitement déterminés, on parle ainsi de castes pour désigner les individus qui remplissent un même rôle.

Les différentes castes sont :

1/ La reine qui consacre sa vie à pondre est une femelle fertile. C'est un gros individu et sa présence maintient l’ordre de la fourmilière grâce à des phéromones royales.

2/ Il y a aussi le couvain comprenant :

  • les oeufs,
  • les larves,
  • et les pupes.

3/ Et enfin les ouvrières, ce sont des femelles stériles,

  • il y a les nurses qui s'occupent du couvain,
  • les bâtisseuses qui bâtissent et entretiennent le nid,
  • les gardiennes ou soldates qui défendent le nid,
  • et les nourricières qui sortent de la fourmilière pour la nourrir.

Chaque caste a un rôle précis dans la fourmilière :

  • La principale activité de la reine est de pondre. C’est le plus gros insecte de la colonie. Elle vit au centre et au fond de la fourmilière. Fécondée par le mâle lors du vol nuptial, elle fonde sa propre colonie pour assurer sa descendance. Elle reçoit le sperme du mâle qu’elle stocke dans une spermathèque qui est un réceptacle sphérique lors de son vol d’accouplement nuptial. La reine produit des substances nutritives qui gardent la semence en vie plusieurs années. De ce fait, la reine peut pondre des milliers d'œufs sans jamais plus avoir de contacts avec le mâle reproducteur. C’est la seule activité de la reine jusqu’à sa mort. Elle s'occupe seule de sa première couvée en la nourrissant avec ses propres réserves.
  • Les mâles ont un rôle de reproducteur uniquement. Leur rôle au sein de la colonie est de courte durée, quelques semaines car ils sont incapables de se nourrir seuls à cause de leur petites mandibules.
  • Les ouvrières sont stériles. La durée de vie de l’ouvrière varie de 3 semaines à un an. Elles sont nourrices, butineuses ou soldates. Leur taille varie en fonction de leur rôle au sein de la colonie. Les jeunes ouvrières prendront en charge la gestion et les travaux de la fourmilière. Elles nourrissent le couvain et la reine (fourmi butineuse), elles construisent et entretiennent les galeries de la colonie. Enfin, elles défendent la fourmilière (fourmis soldates).

Les nids des fourmis

pelouse et nid de fourmis

Concernant les nids de fourmis certaines espèces établissent des fourmilières qui ne présentent qu’une seule reine au nid c‘est fourmilière "monogyne".

D'autres espèces vivent avec plusieurs reines au sein d'un même nid c'est des fourmis dîtes "polygynes".

Pour les espèces de fourmis monogynes, l’accouplement s'accompagne d'un essaim nuptial. Constitué par l'envol des mâles et des femelles fertiles qui vont procéder à leur accouplement durant leur envol. Les reines fécondées se retrouvent ainsi loin du nid initial et vont développer un nouveau nid (fourmilière) isolé du premier.

C’est différent pour les espèces polygynes, la reproduction s'effectue au nid ou aux alentours du nid. Les reines fécondées passent l'automne au nid initial et au printemps suivant elles développent des nids dits “satellites” qui s'ajoutent au précédent. Il peut y avoir ainsi des méga-fourmilières interconnectées.

En savoir plus