SE DÉBARRASSER DES FOURMIS

Notre réseau de techniciens est expert dans l'élimination des fourmis chez les professionnels comme les particuliers. Devis gratuit et intervention rapide.

NOUS CONTACTER

Le monde des fourmis en 10 faits insolites

le monde des fourmis

1/ La fourmi est "vieille" comme la terre

D’après de récentes études scientifiques, il apparaît que les fourmis sont apparues il y a 140 millions d'années. De nos jours considérées à juste titre comme nuisibles ou tout du moins envahissantes, les fourmis ont pu traverser les siècles grâce à leur mode de vie social et à leur adaptation à l’environnement.

2/ Combien d'espèces de fourmis existe-t-il ?

On estime qu’il existe environ 15 000 espèces différentes de fourmis sur la planète et 200 environ sont répertoriées sur le sol Français.

3/ Les fourmis sont-elles résistantes au froid ?

Nous savons tous que les insectes apprécient la chaleur, mais certaines espèces de fourmis vivant proche des zones polaires peuvent survivre à des températures négatives jusqu'à -20 °C. Comment ? grâce à une forte production d’antigel lui permettant ainsi de résister aux conditions extrêmes.

4/ Combien de temps vit une fourmi ?

Au niveau de l'espérance de vie, toutes les fourmis ne sont pas logées à la même enseigne. Cela dépend dans un premier temps de l'espèce mais aussi s' il s’agit d’un ouvrière ou d’une reine.

Si on souhaite prendre un exemple avec les extrêmes, une ouvrière peut vivre 3 semaines tandis qu'une reine des fourmis rousse plus de 15 ans.

5/ La fourmi une véritable force de la nature

En effet, les fourmis ont une force extraordinaire…pour preuve: elles peuvent transporter des charges 10 à 50 fois leur propre poids.

6/ Les fourmis n’ont pas d’oreilles !

Le fait qu’elles ne possèdent pas d ‘oreilles ne veut pas dire qu’elles sont sourdes ...bien au contraire, vivant en société elles sont obligées de communiquer et de transmettre des informations toute la journée à leurs congénères.

7/ Les fourmis possèdent 2 estomacs

Les fourmis pensent avant tout “à la famille”, le 1er estomac est pour elle-même mais le second fait office de “gourde ou de garde manger” servant à alimenter la reine ou les fourmis restées dans la fourmilière.

8/ La fourmi “balle de fusil”

Cette espèce porte bien son nom, vivant dans les forêts d’Amérique du sud, ces fourmis vous infligent une douleur extrême comparable à un coup de feu et qui persiste pendant 24 h en cas de morsure.

9/ Les fourmis font un élevage

Oui, certaines espèces de fourmis ont trouvé un deal avec les pucerons. En les protégeant des prédateurs, en les soignant, en les nettoyant, les fourmis récoltent en retour un miellat liquide et sucré que les pucerons leur délivre de leur abdomen.

10/ Une "super colonie" de fourmis existe

Sur le sol Français , il a été répertorié une supercolonie c'est-à-dire une fourmilière avec des ramifications sur 6 000 km de long. Elle traverse et longe la côte méditerranéenne du Portugal, l'Espagne, la France et l'Italie - de St Jacques de Compostelle à Rome.

Les fourmis sont des insectes sociaux et forment des ramifications de fourmilières ayant plusieurs reines. Les ouvrières se déplacent librement de l'une à l'autre fourmilière comme si elles appartenaient toutes à une même colonie.

La plus grande super-colonie de fourmis connue sur notre planète s'étend donc sur 6 000 km du Portugal et jusqu'en Italie en passant par les côtes espagnoles et françaises.

C'est la fourmi d'Argentine “linepithema humile" qui a fondé cette super-colonie, arrivée comme passager clandestin dans bateau argentin en 1847 accostant à Madère puis en Espagne. Les fourmis d’argentine purent ainsi coloniser d’autres territoires.

Les fourmis sont rivales même au sein de la même espèce, les fourmis s'affrontent et se détestent d'un nid à l'autre, ce que fait aussi la fourmi d'Argentine en Amérique du sud. Arrivées en Europe, ces fourmis d'argentine ont perdu l’habitude de se combattre entre elles et n’ont pas réagi comme d’habitude. Certains chercheurs émettent l’hypothèse que c‘ est leur changement de régime alimentaire qui serait la cause de cette absence de rivalité.

Durant des centaines d’années, ces fourmis d’argentine se sont adaptées et ont petit à petit colonisé d’autres parcelles de terres et progressé de façon spectaculaire.

Tous les individus des différents nids de cette même espèce de fourmis d’argentine se sont unis pour massacrer de nombreuses espèces locales s'interposant sur leur passage.

En savoir plus