SE DÉBARRASSER DES FOURMIS Nous contacter Notre société est experte dans l'élimination des fourmis chez les professionnels comme les particuliers. Devis gratuit et intervention rapide.

Comment se débarrasser des fourmis ?

Le traitement et la destruction d’une fourmilière est une action à mener sur le long terme. Seule la récurrence du traitement apporte une réponse efficace et durable au problème d’invasion des fourmis.

La difficulté du traitement réside dans le fait qu’une colonie peut être composée de plusieurs nids reliés entre eux. Chaque colonie a une reine responsable de la reproduction. Nous assistons dans ce cas à une démultiplication rapide des fourmis.

Au vu de la complexité de la mise en place du traitement, nous vous conseillons de contacter une entreprise spécialisée en désinsectisation qui fera une analyse précise des zones à traiter et qui vous proposera un traitement adapté à votre problématique. 

La cible à atteindre est la ou les reines, via les ouvrières qui vont transporter le “poison” et contaminer leurs congénères. Le but de cette opération est d’éradiquer la ou les reines qui sont les seules pondeuses. En d’autres termes : si la reine est éradiquée, le problème est résolu car elle ne pond plus.

Le traitement se fait autant que possible à l’aide d’un biocide combiné à des méthodes non chimiques : il est donc nécessaire dans un premier temps d’éliminer toutes les sources d’attraction des fourmis, comme les miettes au sol par exemple.

En amont, vous pouvez pour plus d’efficacité, appliquer les conseil suivants :

  • nettoyer votre cuisine en profondeur à l’eau savonneuse,
  • stocker vos aliments dans des boîtes hermétiques,
  • ne laissez pas de nourriture à l’air libre,
  • ne laisser pas trainer à l’air libre les gamelles des animaux,
  • vérifiez régulièrement l’étanchéité de vos fenêtres,
  • vérifiez régulièrement l’état de vos murs et vos sols (fissures).

N’hésitez pas à contacter notre société pour vous débarrasser des fourmis pour un devis gratuit et des conseils.

En savoir plus sur les fourmis