SE DÉBARRASSER DES GUEPES & FRELONS Nous contacter Notre société est experte dans l'élimination des guêpes et frelons chez les professionnels comme les particuliers. Devis gratuit et intervention rapide.

Quelles sont les différences entre les abeilles et les guêpes ?

Nous confondons souvent, et à tort, ces deux insectes. L’abeille a toujours eu bonne presse ! petite et ronde elle butine et se balade de droite à gauche. En grand danger depuis quelques années, elle requiert toute l’attention des apiculteurs et autres écologistes et économistes de la planète. La guêpe quant à elle, est bien plus redoutée. Particulièrement agaçante quand elle tournoie autour de nous, elle inquiète bien plus qu’elle n’est dangereuse. Petit comparatif de ces deux insectes particulièrement utiles à notre biotope.

Comment reconnaître une abeille ?

Il existe environ 20 000 espèces d’abeilles sur la planète dont près de 1 000 espèces en France. Elles font partie de la famille des hyménoptères. Sa taille varie entre 1,1 cm à 1,3 cm. La reine peut atteindre les 2 cm. L’abeille est reconnaissable grâce à son corps trapu et recouvert de poils sur sa partie supérieure.  Son abdomen est rayé de bandes noires, jaunes à brun foncé et ses couleurs varient en fonction de son espèce. Certaines espèces d’abeilles hivernantes peuvent vivre jusqu’à 10 mois.

Une colonie d’abeilles est composée de la reine, des ouvrières et des mâles.

Le nid de l’abeille est fait en cire, il est en forme de rayons qui sont des galettes de cire alvéolées. Un essaim peut se loger dans un arbre, dans un grenier et peut abriter entre 

20 000 et 80 000 individus et être particulièrement imposant. La couleur du nid est jaune comme le miel qu’elles fabriquent.

L’abeille butine les fleurs et les plantes, elle se nourrit exclusivement de nectar et du pollen des fleurs. Elle a cependant un penchant pour les boissons sucrées.

L’abeille n’est pas agressive, elle pique uniquement si elle se sent en danger. Elle pique une seule fois, cependant, intelligente, elle économise ses piqûres car son dard doté de barbules s’accroche et ne peut pas ressortir. Le thorax de l’abeille se détache alors avec son dard, c’est la mort de l’insecte.

De son côté, la piqûre d’une abeille est plus allergène, et il faut retirer le dard rapidement après la piqûre. La piqûre mais surtout le venin injecté peut entraîner une douleur vive, des gonflements des membres ainsi que des démangeaisons.

Si dans votre jardin ou dans votre habitat, vous constatez un essaim d’abeilles, n’y touchez pas. Contactez un apiculteur, seul professionnel habilité à récupérer l’essaim.

Les abeilles, mais plus généralement les insectes pollinisateurs sont des espèces en grand danger. Les causes sont multiples et les conséquences non moins catastrophiques. Parmi ces facteurs nous retrouvons le dérèglement climatique, de nouveaux virus et parasites, la disparition de l’habitat naturel, le traitement phytosanitaire, et depuis quelques années les attaques du frelon asiatique.

Comment reconnaître une guêpe ?

Il existe 15 000 espèces de guêpes dans le monde et font aussi partie de la famille des hyménoptères. La guêpe mesure entre 1,1 cm et 1,5 cm. La reine peut atteindre les 2 cm. Elle a un corps plus effilé, lisse avec une taille très marquée qui sépare l’abdomen du thorax, nous lui devons l’expression “avoir une taille de guêpe”. Sa robe est jaune vif et noir. La guêpe possède des mandibules. 

La guêpe est souvent mal perçue, cependant son rôle de régulateur des espèces est indéniable. Son action est importante pour notre biotope et l’écosystème animal car elles se nourrissent d’insectes, comme les mouches, les moucherons, les araignées, les chenilles. De plus, ce sont des insectes pollinisateurs. La durée de vie moyenne d’une guêpe varie entre 12 et 22 jours. Le mâle vit plus longtemps, environ 6 semaines.

La guêpe est omnivore (son appareil digestif lui permet d’absorber des aliments d’origines végétales et animales), elle consomme aussi bien des protéines que du nectar et du miellat, une substance produite par les pucerons et d’autres insectes, ou des fruits mûrs. Ses larves sont carnivores, et s’alimentent avec du poisson et de la viande. 

La guêpe est plus agressive que l’abeille et peut piquer plusieurs fois à intervalles rapprochées. Son dard est rétractable et lisse, il ne s’accroche pas quand il pénètre dans la peau, il n’y a donc aucun risque de mort après la piqûre. Seule la femelle pique car son dard fait partie de son appareil de reproduction.

La piqûre de guêpe est vive et douloureuse, le dard et le venin injectés occasionnent des démangeaisons, un engourdissement ou des gonflements de certains membres de votre corps comme les mains, le cou ou les pieds. En cas de piqûre aux mains, il est conseillé de retirer rapidement vos bijoux.

Les guêpes créent leur nid à base d’écorce, de boue et de salive. Les matériaux sont mastiqués et soudés. Cette composition donne une impression de papier gris avec des alvéoles plus larges qu’un nid d’abeille, ou encore une forme de boule avec des mouvements circulaires. 

L’éradication des nids de guêpes ne doit donc pas être systématique. Si, au fond du jardin, un nid se forme mais qu’il ne représente pas de réel danger pour les habitants des alentours, évitez de le détruire. Notre biotope est constamment agressé de produits nocifs et chimiques dangereux pour notre équilibre naturel, mais également dangereux pour l’homme. Laissons les insectes évoluer dans leur propre habitat. Adoptons des gestes de protection de notre environnement plutôt que de penser à les éliminer.

N’hésitez pas à contacter notre entreprise de destruction des nids de guêpes pour un devis gratuit et des conseils.

Tout savoir sur les types de guêpes

En savoir plus sur les guêpes