SE DÉBARRASSER DES RATS & SOURIS

Notre réseau de techniciens est expert en dératisation chez les professionnels comme les particuliers. Devis gratuit et intervention rapide.

NOUS CONTACTER

La hiérarchie chez le rat

groupe de souris

 

Le rat est un animal grégaire, il vit en groupe ou en communauté. Un groupe est souvent composé de sous-groupes d’une dizaine de membres environ voire plus. Les groupes ont une hiérarchie et des codes strictes.

Un groupe est formé de dominants et de dominés qui ont chacun leur place. Cependant, seul le rat Alpha commande l’ensemble des groupes. Le principe de hiérarchie est important et capital car il permet l’organisation et la survie du groupe. Plus les groupes sont importants, plus il est difficile d’atteindre une harmonie et une stabilité hiérarchique au sein du groupe.

La hiérarchisation du groupe se met en place à l’arrivée d’un nouveau membre, à la mort du chef ou à la création d’un groupe. Le rat dominant en place impose rapidement son statut et sa position de chef par ces différentes techniques :

  1. Le chef ou le dominant lève son postérieur vers le dominé afin de le marquer de son urine. Le but est de marquer son territoire en s’appropriant le nouveau venu.
  2. Le chef peut également se “frotter et se rouler” dans son urine. Ce message olfactif accentue son rôle et sa présence de leader au sein du groupe.
  3. Enfin, le dominant impose la position sur le dos au dominé en posant sa patte sur son poitrail. Immobile ventre en l’air quelques secondes, le dominé accepte ou non son statut.

En cas de refus de soumission, le rat dominé s’expose à quelques désagréments. Peu enclin à laisser sa place de leader, le chef n’hésitera pas à se battre contre lui, et ce violemment.

N'hésitez pas à contacter nos entreprises de dératisation et obtenir des renseignements préventifs et un devis.

Les différents statuts chez le rat

Pour vivre en communauté, une hiérarchie se met en place dans un groupe de rats avec un leader et des subordonnés.

Les rats, au sein de chaque colonie sont représentés en 3 groupes :

  1. Le rat “Alpha” : il est le seul chef qui domine et commande l’ensemble de tous les groupes. Il a le privilège de manger en premier et peut s’accoupler avec les femelles qu’il souhaite.
  2. Le rat “Bêta” : proche du rat “Alpha”, il peut dominer les autres membres, mais en aucun cas le rat “Alpha”. Par sa position proche du rat Alpha, il est moins attaqué que les dominés.
  3. Le rat “Oméga” : est le rat dominé dans toute sa splendeur. Victimes d’attaques de ses congénères, il n’a aucune chance de devenir chef.

Cette catégorisation et la hiérarchie est comprise très tôt par les ratons. Les études montrent qu’ils y sont confrontés dès leur troisième semaine de vie.

Les comportements des rats

Le comportement alimentaire du dominant au sein du groupe est assez classique. La position hiérarchique détermine ainsi l’ordre d’accès à la nourriture. Le chef mange le premier et n'hésite pas à “jouer des coudes” pour s’imposer. Il peut également voler la nourriture du dominé.

Cependant le rat qui est méfiant de nature fait quelques exceptions, notamment quand il s’agit de nourriture inconnue. Tel le Roi qui avait son goûteur, il ne prendra pas de risques et laissera bien volontiers un volontaire (trop heureux de se nourrir) tester le repas.

Le dominé peut également faire une offrande de nourriture au chef déclaré.

La reproduction est également soumise à la hiérarchie au sein du groupe. Le chef choisit ainsi ses partenaires dans son groupe.

Les combats en général se font entre rats au sein du même groupe et du même niveau hiérarchique. Le rat qui initie le combat est en général le vainqueur du duel. La grande différence entre le mâle et la femelle en termes de dominance réside dans le fait que le mâle domine pour prendre le pouvoir et contrôler le groupe. La femelle agressive a contrario cherche simplement à se défendre, sans pour autant vouloir prendre le pouvoir.

Le reniflage chez le rat

Le reniflage revêt une signification très importante en termes de communication dans la hiérarchisation, on parle alors d'interaction entre les rats. La façon de renifler indique le statut social du rat. Chaque rongeur a sa place au sein du groupe. Le mâle dominant qui souhaite déterminer la place d’un de ces congénères, utilise la technique du reniflage. Le rat renifle ainsi les flancs et la région ano-génitale de son adversaire.

En cas de duel par exemple, le rat dominant renifle plus fréquemment, il montre ainsi sa supériorité. Le rat dominé quant à lui diminue l’intensité des reniflements, de plus en plus discrets, ce qui marque sa soumission envers son adversaire.