SE DÉBARRASSER DES CHENILLES PROCESSIONNAIRES

Notre réseau de techniciens est expert dans l'élimination des chenilles processionnaires chez les professionnels comme les particuliers. Devis gratuit et intervention rapide.

NOUS CONTACTER

Les chenilles processionnaires : tout savoir

procession de chenilles processionnaires du pin
chenilles processionnaires du pin en file indienne

 

Généralités sur les chenilles processionnaires

La chenille processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa) ?

Les chenilles de la processionnaire du pin sont brunes avec des taches orangées et sont recouvertes de poils, et c'est justement ces poils qui peuvent être la cause de réactions urticantes chez les humains mais aussi nos animaux de compagnie.

Les papillons sont gris avec des taches blanches et des motifs noirs, ils volent la nuit donc ce sont des papillons nocturnes et leur espérance de vie est de très courte Pour les papillons mâles = 1 à 2 nuits après l'accouplement et quelques jours pour les papillons femelles après avoir exécutées leurs pontes.

Ces papillons éclosent durant l'été entre juin et septembre et recherchent un partenaire pour s'accoupler.

La femelle papillon ainsi féconder va rechercher un pin ou un cèdre pour y pondre ses œufs. Ceux-ci sont pondus sous une forme d'un "manchon" de 2 à 4 cm gris argenté recouvert d'écailles sur les aiguilles de l'arbre choisi.

N'hésitez pas à contacter nos entreprises de traitement des chenilles processionnaires pour avoir un devis gratuit et des conseils de professionnels.

Quel est le cycle des chenilles processionnaires du pin ?

  1. Accouplement : Début juin, les papillons sortent de terre et procèdent à un vol nuptial. Les mâles et les femelles vont alors s'accoupler et les mâles vont rapidement mourir ensuite.
  2. Ponte : Les femelles ainsi fécondées vont déposer leurs œufs en forme de paquets alignés "manchons" sur les aiguilles ou dans le feuillage.
  3. Eclosion : Les œufs vont éclore 6 semaines environ après cette ponte et donner naissance à des larves. Ces larves vont tisser un cocon de soie pour se protéger et se nourrir la nuit des aiguilles du pin ou du feuillage. Elles passeront ainsi l'hiver dans cet abri cocon et évolueront par différents stades de croissance.
  4. Procession : A la fin de l'hiver avec les températures qui remontent, formation d'une procession de chenilles conduite par une chenille femelle qui quittent son cocon pour se diriger vers le sol avec ses congénères. Au bout de quelques jours, elles stoppent leur procession dans un endroit bien ensoleillé.
  5. Enfouissement : Ce lieu ensoleillé choisi, elles creusent le sol pour s'enfouir.
  6. Chrysalide : Au bout de quelques jours dans le sol, chaque individu tisse un cocon et se transforme en chrysalide. Cet état de chrysalide peut rester de quelques mois à plusieurs années avant que les lépidoptères sortent de terre sous forme de papillon.
  7. Phase finale le stade Papillon : Et le cycle recommence...

La particularité de la chenille processionnaire du pin :

Suivant les années et les régions, entre le mois de décembre et avril, les chenilles entament une «marche» en file indienne ou procession menée par une femelle. Leur objectif est d' aller s'enfouir dans le sol ensoleillé et finir leur cycle de transformation.

Par contre les chenilles processionnaires du chêne ne descendent pas à terre pour se transformer en chrysalide dans le sol mais réalise son cycle sur l'arbre directement.

La chenille processionnaire du chêne (Thaumetopoea processionea) ?

Les chenilles processionnaires sont le stade larvaire du papillon. Les différents parcs et régions boisées constitués de chênes peuvent être colonisés par ces nuisibles urticants.

Redoutables pour les défoliations qu'elles peuvent occasionner sur les arbres pendant l'été et sont aussi nuisibles pour les urtications qu'elles peuvent provoquer.

Leurs poils urticants sont un danger pour les humains, les animaux domestiques mais aussi sauvages.

Les chenilles de la processionnaire du chêne ont la particularité d'avoir une large bande foncée sur le dos et leurs poils sont soyeux. Ici aussi c'est ces poils qui peuvent être la cause de réactions urticantes chez les humains mais aussi nos animaux de compagnie.

Les papillons sont gris-brun actifs l'été.

Le cycle de la chenille processionnaire du chêne :

  1. Accouplement : Les papillons mâles et femelles volent paisiblement pour s'accoupler de fin juillet à mi-août.
  2. Ponte : Les différentes femelles fécondées vont déposer leurs œufs sur les chênes principalement au sommet des arbres bien dégagés. Cette ponte sera sous forme d'une plaque de quelques centimètres de coté.
  3. Eclosion : cette éclosion n'interviendra qu'au printemps suivant après le débourrement des chênes vers mi-avril.
  4. Chenilles : Les jeunes chenilles (stade L1) à peine éclosent vont rejoindre et se regrouper au niveaux des bourgeons des branches pour s'alimenter. Différents stades va se dérouler (6 au total) de mi-avril à fin juin. Elles vivent la journée dans des nids soyeux dont la taille grossit et s'adapte aux nombres et la corpulence des chenilles. Elles vont ainsi s'alimenter en feuillage. Les nids sont donc directement sur les troncs des chênes.
  5. Chrysalide ou "nymphose" : Les chenilles du stade L6 se transforment directement en chrysalide dans l'arbre vers début juillet et 15 jours après environ envol des papillons pour s'accoupler et recommencer le cycle.

Observation : Contrairement à la chenille processionnaire du pin, la chenille processionnaire du chêne réalise son cycle complet dans l'arbre sans "procession au sol".

Quels sont les traitements contre les chenilles processionnaires ?

1/ Collier écopiège pour la processionnaire du pin :

Ce collier est mis en place par nos techniciens pour uniquement les chenilles processionnaires du pin car elles seules descendent d'enterrer au sol. Ce dispositif va constituer une barrière physique qui empêchera les chenilles d'atteindre le sol. Il se décompose d'un collier qui va ceinturer l'arbre , d'une goulotte pour faire descendre les chenilles vers le sac rempli de terre.

C'est ainsi que les chenilles processionnaires du pin auront l'impression d'avoir atteint « le terre ferme ». Il suffira ensuite de brûler ce sac à la fin de la procession ou de le jeter à la poubelle.

L'intérêt réside également que ce piège peut être actif plusieurs années, nos techniciens pourront si vous le souhaitez entretenir ce piège en assurant l'étanchéité – le nettoyage et la mise en place d'un nouveau sac collecteur pour la nouvelle saison.

Cette lutte efficace qui a fait ses preuves depuis des années répondra à votre problématique et assurera une protection au moment le plus délicat du cycle de l'insecte « la période de procession ».

C'est pendant cette période que les chenilles représentent un véritable danger car elles quittent leur zone aérienne et peuvent être en contact avec nous.

C'est quand la chenille se sent vulnérable qu'elle active son mode de défense par la libération et l'expulsion de ses milliers de poils urticants.

Ces poils urticants vont être à l'origine de démangeaisons, d'allergies de nécroses cutanées pouvant aller chez les sujets sensibles à des scénarios mortels.

L'intérêt du collier écopiège ne se limite pas à une protection physique et mécanique, il permet aussi d'exterminer massivement ce bio-agresseur au stade inerte de chrysalide quand elle sera dans le sac rempli de terre de l'écopiège.

collier anti chenilles processionnaires du pin
Mise en place d'un collier éco-piège pour la lutte contre les chenilles processionnaires du pin sur la commune de Villefranche-mer (06)

2/ Une lutte innovante contre les chenilles processionnaires :

La lutte avec le Phéro-ball pin est une action qui va agir par confusion sexuelle chez la processionnaire du pin.

La méthode consiste en l'utilisation de billes tirées avec un pistolet paintball par un technicien. Ces billes renferme une formulation de phéromone biodégradable, selon une technologie breveté et qui vont permettre à une période donnée de saturer les récepteurs des papillons mâles, ce qui va entraîner que ce dernier n 'arrivera plus à trouver les femelles pour s'accoupler.

Les arbres ainsi traités par cette méthode écologique, pourront les années suivantes être débarrassés d'une infestation de chenilles processionnaires dans votre propriété.

La durée de diffusion de cette phéromone est de 3 à 4 mois en fonction des conditions météorologiques.

Contactez nos techniciens pour faire un bilan et répondre à vos questions pour enfin se débarrasser des chenilles.

fusil paint ball pour le traitement chenilles processionnaires du pin
pistolet "paint-ball" permettant de tirer les billes à phéromones

3/ L'échenillage mécanique :

Les techniciens pourront à l'aide de perches télescopiques munies d'un sécateur atteindre des branches à une hauteur importante entre 6 et 8 mètres et couper les zones infestées par de cocons accessibles. Cet échenillage mécanique est souvent couplé à l'éco piège pour permettre de baisser au maximum la charge de chenilles dans l'arbre.

échenillage mécanique contre les chenilles processionnaires du pin
Utilisation d'une perche télescopique munie d'un sécateur pour la lutte contre les chenilles processionnaires du pin

4/ Le piégeage des papillons :

La pose de dispositifs avec des phéromones spécifiques de synthèse permet d'attirer les individus papillons mâles qui cherchent à s'accoupler dans un piège.

L'objectif est donc de capturer les mâles et de "casser" le cycle et éviter ainsi la reproduction de ces nuisibles.

Cette technique de piège à phéromone chenilles processionnaires est adaptée pour des petites surfaces à traiter et difficile à mettre en oeuvre dans des forêts par exemple.

Par contre, ces pièges peuvent être mises en place pour un monitoring qui permettre la surveillance et l'évolution de ces bio-agresseurs.

Piège à phéromones contre les chenilles processionnaires
Piège à phéromones

 

 

5/ Les ennemis naturels des chenilles processionnaires :

Les mésanges :

La mise en place de nichoirs spécifiques aux mésanges ( bleues ou charbonnières) au sein d'un environnement infesté par des chenilles processionnaires peuvent être intéressante et contribuer à contrôler les populations des chenilles.

Ces nichoirs devront être posés à une hauteurs supérieure à 1.80 m afin que les oiseaux s'y installent en toute sécurité. La période pour installer ces nichoirs sont le début de l'automne correspondant au début de nidification des mésanges. Il faudra veiller à nettoyer chaque année à fin de l'été - début automne ces nichoirs, cette étape est obligatoire si on veut que les mésanges s'y installent.

Les mésanges sont de grandes consommatrices de chenilles surtout en période de nourrissage des oisillons.

Nichoirs à mésanges pour lutter contre les chenilles processionnaires

Les chauves-souris :

Les chauves-souris s'aliment quant à elles d'insectes volants dont dans notre cas qui nous intéresse de papillons de nuit.

En disposant des nichoirs adaptés aux chauves-souris vous réguler par le biocontrôle les chenilles processionnaires mais aussi les autres volants nuisibles ( moustiques, mouches etc...).

Chauves souris pour lutter contres les chenilles processionnaires

Conclusion : Faire appel à une entreprise agréée et spécialisée dans le traitement des chenilles processionnaires est la solution à privilégier contre ces nuisibles. Comme nous l'avons vu dans cet article, ces parasites peuvent être nombreux et leur traitement pour les éradiquer nécessite l'utilisation d'un savoir faire pour optimiser l'efficacité. Prenez contact avec nos partenaires pour avoir un avis de professionnels et des conseils.