ENTREPRISE DE DÉSINSECTISATION

Notre réseau de techniciens est expert en désinsectisation chez les professionnels comme les particuliers. Devis gratuit et intervention rapide.

NOUS CONTACTER

Conseils pour éviter les mouches

Les mouches sont présentes toute l’année . Au retour des beaux jours, les températures plus clémentes et l'humidité permettent l’éclosion des œufs et vous voilà embêté.

Hygiène irréprochable pour ne pas attirer les mouches et moucherons

Comme dans toute lutte anti-nuisibles, il faut tout mettre en œuvre pour ne pas les attirer chez vous, ne pas les alimenter et ainsi éviter une prolifération.

  • Ayez une hygiène intérieure et extérieure de votre habitat irréprochable,
  • Lessivez vos sols, votre électroménager, votre plan de travail afin d’éviter toute coulure de nourriture attrayante pour la mouche,
  • Les déchets ne doivent pas être à l’air libre,
  • Couvrez et fermez vos poubelles et vos composts,
  • Assainissez la canalisation de votre cuisine,
  • videz votre évier de tout résidus alimentaire,
  • Protégez tous vos aliments,
  • Jetez les denrées gâtées ou pourries,
  • Placez au réfrigérateur toutes les denrées périssables ou pouvant les attirer,
  • Retirez les gamelles et les litières des animaux. En effet, les mouches y pondent leurs œufs afin que les larves se nourrissent des matières fécales,
  • Évitez les eaux stagnantes...

Protection physique contre les mouches et moucherons

Ventilez, faites des courants d’air, la mouche déteste le vent. L’aération aura également pour effet d’assainir votre intérieur en supprimant les odeurs d’aliments sucrés ou en décomposition.

En assainissant votre domicile, vous cassez le cycle de vie et de reproduction de la mouche.

Rendez étanche votre maison en fermant vos fenêtres et vos portes, installez des moustiquaires qui ventilent et empêchent le nuisible d’élire domicile chez vous.

Solutions pour éliminer les mouches et moucherons

De nombreux pièges existent sur le marché le plus simple mais néanmoins redoutable : le bon vieux ruban collants anti-mouches.

PLAQUE GLU POUR LUTTER CONTRE LES MOUCHES
Plaque glu avec attractif et colle

Pour les professionnels, les “deiv” : dispositifs électriques contre insectes volants vont attirer les insectes volants et les fixer sur une plaque de glu. C’est une sécurité optimale pour les sites agro-alimentaires par exemple.

Dispositif électrique contre les insectes volants (DEIV)

 

Les solutions chimiques existent mais nous vous déconseillons de les utiliser vous mêmes. Les fumigènes ou autres aérosols insecticides sont particulièrement toxiques. Dans tous les cas, veillez à bien lire les recommandations du fabricant et à utiliser des équipements de protection adaptés.

Que savons-nous de cet insecte, à part le fait qu’elle est particulièrement agaçante ? La mouche a-t-elle une utilité quelconque pour notre environnement ? Comment s’en débarrasser ? Où la trouve-t-on sur le territoire ? Autant de questions auxquelles nous apportons les réponses dans cet article.

La mouche domestique ou Musca domestica est l’espèce de mouche la plus commune et la plus présente dans le monde. Elle est très abondante dans les tropiques, dans l’Arctique et dans toutes les régions peuplées d’Europe, d’Asie, d’Afrique et d’Australasie (Australie et la Nouvelle-Zélande). 

C’est un insecte synanthropique (c’est-à-dire qu’elle a un lien avec les humains, comme une sorte d’interaction de la mouche vers l’homme). Voilà pourquoi nous la retrouvons si facilement dans nos maisons.

Les caractéristiques de la mouche domestique

Elle fait partie de l’ordre des Diptera, de la famille des Muscidae.

Elle mesure entre 5 et 8 mm, et son corps est couvert de soies avec 4 lignes longitudinales sur le dos. Elle a un squelette externe. 

La femelle est généralement plus grosse que le mâle.

La femelle vit en moyenne 21 jours et le mâle 17 jours.

Ses deux yeux sont gros et rouges et lui permettent de voir à 360°. Ils sont composés de 3000 facettes à gauche et de 3000 facettes à droite

Son corps est constitué en trois parties :  une tête, un thorax de couleur grise où trois paires de pattes sont fixées, et un abdomen de couleur jaune. 

Ses pattes sont très poilues avec à l’extrémité des coussins adhésifs et des griffes couvertes de sensilles reconnaissant le goût, on parle alors de sensilles gustatives.

Ces poils sont en réalité des excroissances du squelette avec un orifice débouchant sur les terminaisons nerveuses (des neurones) qui transmettent la mouche un message directement à son cerveau. Vous vous demandiez pourquoi elle se frotte toujours les pattes ? Tout simplement pour que les orifices ne soient pas bouchés.

La mouche domestique est pourvue de mandibules et de pièces buccales de la mouche forment une trompe se terminant par deux coussinets munis de pores, par lesquels la mouche aspire sa nourriture. 

C’est un diptère, elle a deux ailes légèrement pointues aux extrémités.

Le sommet de sa tête est couvert de poils avec une antenne également couverte de poils, ce sont les sensilles (des poils olfactifs) qui sentent les odeurs.

Où trouver la mouche domestique ?

Principalement proche des lieux de vie des hommes. Mais aussi vers les bennes à déchets, les poubelles, les composts et le fumier, les murs, les plafonds, les drains d’égouts, les sources de nourriture en général. Elle est attirée par les odeurs sucrées, les matières organiques en décomposition et la transpiration…

Quel est le cycle de vie de la mouche domestique ?

La mouche domestique peut pondre jusqu’à 1000 œufs au cours de sa vie. Son cycle de vie se compose en 4 étapes de métamorphose.

  1. la ponte de l'œuf. une centaine environ par ponte. Les œufs sont déposés sur des excréments, des matière organiques en décomposition, des détritus ou des cadavres. Ils sont blancs et mesurent 1 mm et éclosent très rapidement, en une journée.
  2. le développement larvaire. Les larves ou les asticots sortent des œufs et mesurent entre 3 et 9 mm, ils sont blanc et sans pattes. Ils se nourrissent des matières sur lesquelles ils ont été pondus. A l’issue de la troisième mue, la larve ou l’asticot rampe vers un lieu frais pour se métamorphoser en pupe.
  3. la pupe. C’est l’état intermédiaire entre l’état d’asticot et l’état de la mouche. Elle est de couleur rougeâtre et mesure environ 8 mm. La maturation dure entre 3 et 28 jours.
  4. l’âge adulte. La mouche est adulte entre 5 et 10 jours après la création de la pupe et elle vit maximum 30 jours.


Le cycle de vie de la mouche domestique dépend de la température où elle évolue. Plus il fait chaud plus le cycle de vie sera court (10 jours). Une fois sortie de la pupe, la mouche ne grandit plus. Aussi, la taille de l’insecte n’a pas de rapport avec son âge, mais tout simplement avec la quantité de nourriture qu’elle a eu lors de son stade larvaire.

La mouche domestique se développe plus rapidement si les températures sont hautes. En hiver, le rythme de la prolifération décroît, les larves ou les pupes évoluent dans des lieux chauds et protégés.

La femelle est très rapidement fécondable, environ 36 heures après la sortie de la pupe. L’accouplement a lieu une seule fois car la femelle stocke le sperm du mâle et l’utilise lors de plusieurs pontes.

Comment se nourrit la mouche domestique ?

La mouche domestique est dépourvue de mandibules, elle possède des pièces buccales de type suçeur situées en bas de la tête. La trompe de la mouche domestique est dotée de sensilles olfactives et gustatives, et son extrémité ressemble à une éponge. Son rôle est d’aspirer les liquides.

La mouche domestique se nourrit exclusivement de liquides. Pour se faire, elle excrète de la salive sur l’aliment solide qui est prédigéré et réabsorbé. Les enzymes transforment la nourriture solide en une sorte de bouillie. Une fois liquéfié, le solide est à nouveau aspiré par la trompe.

Pourquoi et comment la mouche marche la tête en bas ?

Elle marche sur les murs grâce à ses pulvilles (une sorte de pelote située à l'extrémité de la patte des mouches, elles vont toujours par paire). Ces petites pelotes adhésives sont constituées de soies permettant le contact avec la paroi. De plus, elle sécrète une substance via ses glandes près des pulvilles qui provoque un effet ventouse dès lors que la substance pénètre entre les soies et la paroi. Ce liquide est un mélange d’eau et de lipides. Voilà pourquoi elle marche la tête en bas et sur quasiment toutes les surfaces.

La mouche domestique est-elle utile ?

Contre toute attente, oui !! Elle fait partie de plusieurs chaînes alimentaires. Elle nourrit les oiseaux insectivores, les grenouilles, les araignées et les reptiles.

Les œufs pondus sur les matières organiques en décomposition deviennent des asticots qui se nourrissent des déchets, ils contribuent ainsi au nettoyage des sols, en facilitant la décomposition des déchets. De plus, l'asticot se nourrit de chenilles et de pucerons, ce qui est important pour les jardins.

La mouche domestique se nourrit de nectar. Elle est donc un pollinisateur important pour notre biotope.

 Un asticot élevé en laboratoire a une fonction bien précise. Il  participe à la cicatrisation et se révèle être une aide précieuse en se nourrissant et en nettoyant les chairs mortes sur les plaies.

Quelles sont les nuisances causées par la mouche ?

Elle n’est pas dangereuse en tant que telle car elle ne pique pas, mais représente un risque sanitaire important car elle contamine les denrées alimentaires en déposant des excréments par exemple. Cela occasionne le dépôt et la transmission d’un certain nombre de microbes, de bactéries et de virus dangereux pour l’homme ou les animaux.

La mouche est porteuse d’agents pathogènes. Elle peut être la source d’une intoxication alimentaire ou de maladies graves aux conséquences importantes : 

  • la typhoïde,
  • l’hépatite
  • la salmonelle
  • la tuberculose
  • la poliomyélite
  • la dysenterie
  • la lèpre
  • le ver parasite
  • des infections gastro-intestinales

Les partenaires du réseau www.soluty.com sont des professionnels agrées dans la lutte contre les mouches et autres nuisibles volants. Nos experts vous proposerons des solutions adaptées et raisonnées à votre problématique. Pour obtenir des conseils ou un devis gratuit n'hésitez pas à les joindre.